Actualité

Profession

Quand les attentes des médecins sont très fortes, les possibilités financières limitées et les injonctions souvent démesurées,

MG France a imposé depuis plusieurs années dans le débat public la nécessité de revaloriser la médecine générale.

Nous avons, chiffres à l’appui, démontré l’absence d’équité de traitement entre spécialistes en médecine générale et spécialistes d’organes.

Absence d’équité dans la rémunération, dans le temps de travail, dans les conditions d’exercice.

Un récent sondage IPSOS commandé par les Laboratoires Internationaux de Recherche (LIR), un think tank des "big pharma" installées en France, nous explique que les généralistes ne sont pas utiles et seront bientôt remplacés en France. Les voies de contournement sont nombreuses et les Français seraient prêts à les suivre !

Le directeur de la CNAMTS et de l'UNCAM, Nicolas Revel, était, samedi 11 juin, l'invité vedette de la table-ronde organisée par MG France dans le cadre de son congrès sur le thème "les nouvelles places de la médecine générale dans le système de soins". Quelques sujets sensibles et d'actualité ont été évoqués pour la circonstance.

500 médecins généralistes libéraux, de tous âge, sexe, mode d’exercice - isolé, en groupe, en maison de santé pluriprofessionnelle - et issus de toutes les régions de France, se retrouvent à Grenoble les 10 et 11 juin pour participer au 7è congrès du syndicat des généralistes MG France.

Notre retraite va mieux ! 80 % du montant de nos retraites sont sécurisés. Provocation ? Pas du tout. Il y a du nouveau sur ce point. Pour le régime complémentaire, le départ de l’ancien président de la CARMF, a permis de débloquer le dossier du “départ à temps choisi”. Les médecins libéraux du secteur 1 sont les seuls professionnels de santé conventionnés à garder la prise en charge aux 2/3 de leur cotisation ASV par la CNAM. Intéressons-nous deux minutes à ce sujet technique qui peut sembler rébarbatif mais qui est très important.

La quasi totalité des médecins généralistes exercent en secteur 1, dans le cadre de la convention. En échange du respect des tarifs opposables, une partie de nos cotisations sociales sont prises en charge par l’assurance maladie. Mais qu’en est-il de notre protection sociale ? En cas d’arrêt de travail ce sera : 90 jours de carence à la CARMF, aucune indemnité journalière (IJ) de l’assurance maladie avant le 91é jour. Cette situation est inadmissible ! Nous pouvons mieux faire !

Le conseil d’administration de la CARMF a voté en janvier "à l’unanimité" – phénomène rare qu’il faut signaler - la modification de l’âge de départ en retraite pour le régime complémentaire. Vous savez sans doute que ce dernier est le principal en montant des pensions servies : il représente en moyenne 44 % de celles-ci (35% pour l’ASV et 21% pour le régime de base, source CARMF pour 2015).

L’Assurance maladie et les régimes complémentaires (RC) - de grâce, ne parlez plus de mutuelles  - ont présenté le 17 février dernier leur "rapport sur le rôle et le fonctionnement des complémentaires santé sur les "solutions techniques" permettant la mise en place du tiers payant généralisé", remis depuis au gouvernement.

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude