Actualité

Profession

Vous avez été « sélectionné » comme « déviant » par la CPAM. Explications et mode d'emploi pour vous défendre.

Le 7 février 2017 la CPAM des Pyrénées Atlantiques a publié un communiqué de presse, mettant en garde contre la hausse annuelle importante de la prescription des arrêts de travail supérieur de 1 % à la moyenne nationale (3,4 % vs 2,4 % au national).

Cet effort de sensibilisation pourrait être louable s’il ne souffrait de plusieurs vices congénitaux.

Le 1er mai prochain, nos actes de base changent de nom et de montant :
- pour une consultation : G = 25 euros
- pour une visite : VG + MD = 25 + 10 euros

 

Ne l'oublions pas, ce sont souvent nous, les médecins généralistes, qui prononçons pour la première fois le mot « cancer » face aux patients.
Nous le faisons même parfois avant un diagnostic de certitude, en évoquant une possibilité parmi d’autres, ne serait-ce que pour inciter les patients à faire les examens complémentaires.

 

Concilier vie professionnelle et vie familiale devient possible pour les médecins libéraux.

C’est un combat de 30 ans pour MG France !
MG France a signé le 1er mars un avenant conventionnel permettant la mise en place de l’Avantage Supplémentaire Maternité (ASM).

Dangereuse épidémie !

De nombreuses villes prennent actuellement la décision de mettre fin à la tolérance de stationnement pour les médecins généralistes  en visite.

Alors que la préoccupation première de l’association des maires de France est de trouver des solutions pour aider à l’installation des jeunes médecins, d’autres décident au contraire de taxer ceux qui travaillent sur leur commune auprès des patients les plus dépendants.

Après une vague de poursuites de médecins généralistes par les CPAM pour excès d’arrêts maladie, la période des négociations conventionnelles avait été plus paisible. La convention suggérait d’ailleurs que les médecins ne devaient plus être traités comme des délinquants par les CPAM ...

Les régimes complémentaires vous proposent un contrat pour faire le tiers-payant.

Faut-il signer le contrat ?

De visites en consultations, au fil des jours, la médecine générale ne se limite pas à soigner. Suivre les problèmes de santé dans la durée, ne pas louper le “bon moment” pour intervenir, simplement parce que les malades ne sont pas des inconnus, mais des voisins, des amis …

Tout un tissu social que le médecin connait par cœur.

Grâce à la persévérance de MG France, les femmes médecins généralistes devraient bénéficier, sous réserve d’un accord entre Gouvernement, assurance maladie et syndicats médicaux conventionnels, d’un Avantage Supplémentaire Maternité (ASM) pour leur permettre de couvrir les frais de fonctionnement de leur cabinet.
Ce serait une avancée importante pour les jeunes femmes médecins, quand on sait que la question de la maternité ést un frein à leur installation !

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude