Actualité

Profession

Le mécontentement se manifeste depuis quelques semaines dans les rangs des professions réglementées, auxquelles appartiennent les pharmaciens. Mais il gagne également les rangs des médecins généralistes. MG France appelle les médecins généralistes à se mobiliser à partir du 30 septembre

Claude Leicher, président de MG France, dresse l’état des lieux de cette rentrée sociale, et fait le point sur les revendications des médecins généralistes. Il précise  leurs attentes face à la loi de santé en préparation et aux négociations en cours avec l’assurance-maladie sur les accords interprofessionnels.

Les médecins généralistes rejettent la vaste campagne d’intimidation lancée cet été par la CNAM.

L’actualité, centrée sur la réforme du système de santé, inquiète les médecins. Régulièrement, ils s’interrogent sur l’utilité d’un engagement syndical, voire même de l’existence de syndicats. Ils l’écrivent à MG France, qui leur répond.

Les médecins généralistes ont été ciblés cet été par les caisses d'assurance-maladie en divers points de l'Hexagone pour s'être écartés de la moyenne des arrêts de travail délivrés aux patients sur leur territoire. Le syndicat des généralistes MG France recommande à chaque médecin concerné de refuser la procédure dite de "mise sous objectifs" et de se rapprocher de ses cadres départementaux dès réception du premier courrier. Il demande à tous les médecins de France de cesser immédiatement l'utilisation du téléservice "arrêts maladie en ligne" qui permet à la CPAM de démultiplier ces manoeuvres de contrôle sur objectifs à l'encontre des médecins.

Si pour les écoliers la rentrée est synonyme de tableau noir, d’interrogations et de devoirs, pour les médecins, rentrée des classes signifie retour des certificats.

Courant juillet, les Échos, puis le Monde et Mediapart ont rendu public un rapport de l’Inspection Générale des Finances, paru en mars 2014 et resté dans l’ombre jusque-là.

Tiers-payant : non à l'obligation, oui à des garanties.

Le dernier tableau de l’Ordre recense 90 630 médecins généralistes inscrits en activité régulière. Ces derniers voient leurs effectifs baisser de 1% sur un an et de 6,6 % depuis 2007. Ils ne seront plus que 86 203 en 2020.

La future loi de Santé, qui sera présentée le 17 juin par la ministre des Affaires sociales et de la Santé, permettra-t-elle aux enfants de pouvoir choisir leur médecin traitant, comme c'est le cas pour leurs parents depuis 2004 ?

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude