Actualité

Profession

Non Madame, Non Monsieur, le président n'est pas joignable, il est en train de faire un trekking dans les Alpes ; ou dans la cordillère des Andes ; ou dans l'Himalaya !

 Je ne sais pas si c'est le cas dans votre département, mais dans le mien les patients à risque ne reçoivent pas/plus forcément leur « bon » de délivrance du vaccin antigrippal. J'avais déjà constaté les années précédentes quelques manquements et y remédiait en imprimant le « bon » via le site ameli.

 Nous avons reçu  récemment au bureau de MG69, le mail d’humeur d’un confrère de Saint- Fons dans la banlieue lyonnaise :

«Suite à une amende pour stationnement «gênant» dans un coin ingarable de St Fons, j’ai signifié à la maire que je ne ferai plus de VAD à l’avenir dans son foyer logement. Eh ben,  elle était pas contente, la maire. Il y a un moment où il faut savoir dire «non» et se faire respecter. Après ils iront se plaindre de n’avoir plus de médecin !»

Normalement, lorsque nous nous faisons remplacer, le remplaçant devrait utiliser sa CPS, à la place de la nôtre. C'est le règlement.  Mais je dis normalement, parce que peu d'entre nous le font.

Et ça coûte cher. Très cher. La CNAM veut maitriser ce coût. Normal. La CNAM a trouvé une solution simple : C'est la faute aux prescripteurs.
Absurde !

Le médecin traitant de l’enfant, c’est vous !

 

Seulement 10 % des enfants de moins de 16 ans auraient déclaré un médecin traitant.

Les conditions pour bénéficier du premier volet du forfait structure (1260€ cette année puis 1960€ en 2019) étaient imprécises.

 

Clarifions la situation !

Ce mémoire a été rédigé par Me Carole Younes, avocate, et soutenu par le Dr Jacques Battistoni, vice-président de MG France, lors de la séance de la commission qui s’est tenue le jeudi 21 septembre 2017 à Mondeville (Calvados).

Nous sommes très nombreux à nous préoccuper de la PDSA, qui comme on le sait, est désormais pilotée par les ARS.
 Un rappel : même si nous appelons souvent ça "la garde", la PDSA, stricto sensu, c'est l'activité de médecine générale semi-urgente hors des heures normales d'ouverture des cabinets médicaux, ce n'est en aucun cas de l'urgence vitale immédiate qui relève des SAMU. 
 

Je suis une bonne élève, rigoureuse, attentive à ses patients, soucieuse des dépenses de santé, investie dans sa profession, je suis médecin généraliste. Je suis même super médecin généraliste puisque que la dame de la CPAM qui vient me visiter régulièrement ne m’amène que des bonnes notes : je suis dans le vert avec les antibiotiques, avec les statines ... Et "vous êtes la meilleure du département pour le suivi du diabète " !

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude