Actualité

Politique de santé

(Ce papier est à lire en imaginant que c’est Gabin qui le joue).

Les gros ordinateurs de la CNAM tournent et comptent les IJ.

Un cheval bon marché est rare. Tout ce qui est rare est cher.
Donc un cheval bon marché est cher.
Pour les experts c’est pareil.

Les citoyens français ont élu un nouveau Président de la République.
Un nouveau Ministre de la Santé a été nommé.
Les français vont maintenant choisir un parlement qui votera des textes de loi.

Malgré un intérêt financier non négligeable (5 000 € en moyenne par généraliste, un début de rattrapage entre nos revenus et celui des autres spécialistes), la ROSP « première mouture » a été boudée par un certain nombre de confrères. Parce que, et ils avaient raison sur ce point, bien des items proposés étaient critiquables sur le plan scientifique.

En 2016, elle a rapporté en moyenne 6 983 euros à chaque médecin généraliste, contre 6 756 euros en 2015, en hausse de 3,4%.
2 % des médecins généralistes refusent la ROSP.
Le coût global de la ROSP est de 466 millions d’euros pour l’assurance maladie en 2016.

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude