Actualité

Economie

La Cour des Comptes vient de publier son rapport annuel sur les comptes de la Sécu en général et de l'Assurance-maladie en particulier. Sur le chapitre de la santé et pour faire face à des déficits persistants, la rue Cambon en appelle à une amplification de la réorganisation de l'offre de soins, en désignant les économies possibles dans le champ des acteurs de santé.

En 2013, quelque 34% des assurés du régime général de la Sécu étaient concernés par une pathologie ou un traitement chronique, note l'Assurance-maladie (CNAMTS) dans son rapport sur les charges et produits pour 2016. Son analyse porte sur 147 des 173,8 milliards de dépenses qui entrent dans le champ de l'objectif national des dépenses d'assurance maladie (ONDAM).

Les dépenses de santé progressent d'année en année dans notre pays. 186,749 milliards d'euros ont ainsi été consacrés en 2013 en France aux soins et biens médicaux (1) et pour 2014, l'enveloppe globale des dépenses de santé remoursées a été plafonnée à 179,1 milliards d'euros, soit une progression de 2,4 %. La progression de certains postes de la dépense est supérieure à ce chiffre. Mais qu'en est-il pour les actes remboursés de la médecine générale et les soins primaires ?

Le montant des dépassements d’honoraires des médecins autorisés à les pratiquer est, entre 2000 et 2013, passé de 1,2 milliards d’euros à quelque 2,46 milliards en 2013. La répartition entre spécialités s'effectue comme suit en 2013: 2,220 milliards pour les médecins spécialistes et 0,24 milliard pour les généralistes, selon les derniers chiffres de l’Observatoire des dépassements de la CNAM (Source SNIR-PS, France, tous régimes).

Pour redresser les comptes de la Sécu, en déficit chronique depuis des années, la Cour des Comptes vient de rendre sa copie et a formulé quelque 92 recommandations. Elle propose un changement de modèle dans les modes de gouvernance de la santé.

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude